dimanche 16 mai 2010

Nissan Qashqai 1.5 dCi

Le Nissan Qashqai est un crossover produit par la marque japonaise Nissan. Plus compact et plus aérodynamique que le X-Trail, il est vendu en Europe depuis le printemps 2007 et s'appelle Dualis au Japon. Il est fabriqué dans l'usine de Sunderland en Grande-Bretagne. Afin de réduire les délais de livraison très longs dus à un succès plus fort que prévu sur l'ensemble de l'Europe (y compris en Russie) et au Japon, Nissan a également débuté la fabrication du Qashqai/Dualis dans son usine japonaise du Kyūshū. Il est construit sur la plate forme C du groupe Renault, qui est celle de la Mégane, du Scénic, du Koleos,...

Les versions de base ne disposent que de deux roues motrices, mais le véhicule peut également être doté d'une transmission intégrale baptisée "4x4 All-Mode" sur les versions 2 litres essence et diesel pour 2 200 €. Prix du Qashqai en France : de 19 850 € pour le 1.6 de base Visia à 32 950 € pour le 2.0 dCi en finition haut de gamme Tekna avec quatre roues motrices et boite automatique.

Une version allongée du Qashqai en 7 places (Qashqai+2) est disponible depuis novembre 2008. Il reprend les mêmes motorisations que le Qashqai classique avec comme différence une puissance de 103 ch au lieu de 106 pour le 1.5 dCi ainsi qu'un FAP (filtre a particules) ; la gamme de prix débute à 23 450 € pour la version 1.6 115 ch essence Optima à 33 950 € pour le 2.0 dCi 150 ch Tekna All-Mode (4x4) boite automatique.

Depuis Mars 2007, le Qashqai s'est déjà vendu à plus de 500 000 exemplaires dont 45 000 en France à fin 2009.


L'habitacle gagne en confort
Dans l'habitacle, la révolution se situe au niveau de l'instrumentation. L'ancien bloc laisse place à de gros compteurs parfaitement lisibles, d'un côté le tachymètre, de l'autre le compte tour, tous les deux rétro-éclairés en blanc et cerclés de chrome pour une ambiance plus luxueuse. Au centre, un affichage digital fait son apparition. Il regroupe plus d'informations, telles que le témoin de bouclage des ceintures, la consommation moyenne et instantanée, et aussi les infos concernant le régulateur et le limiteur de vitesse qui fait son apparition dans la dotation de série. L'ergonomie y gagne et le confort de conduite aussi.
Ces petits plus s'accompagnent d'une montée en gamme du Qashqai. L'équipement de série s'enrichit donc d'un régulateur / limiteur de vitesse dès la finition de base Visia, mais aussi de l'ESP et de l'autoradio 6 CD sur les versions Acenta et Optima, et du système audio Bose, du pédalier alu et des phares au xénon sur les deux finitions hautes Connect edition et Techna.
Nissan a aussi travaillé sur de nouvelles ambiances intérieures en proposant une version habillée de gris clair, en cuir ou tissu suivant les finitions, pour offrir plus de clarté et de chaleur que l'habituel noir.
Des rangements supplémentaires font également leur apparition, l'un dans la partie basse du tableau de bord, pratique pour y ranger un téléphone, l'autre derrière le levier de vitesse à la place de la commande de sélection 2 ou 4 roues motrices.
Pour le reste le Qashqai conserve ses atouts. A savoir une position de conduite réglable en tout point et surélevée, une banquette arrière rabattable 40/60, un coffre de 410 dm3 (405 pour une Renault Mégane) et sa fameuse version 7 places Qashqai +2.

Une version écologique énergique
Sous le capot, c'est la version « ecolo » baptisée Pure drive qui arrive avec une adaptation du diesel 1.5 dCi 106 ch, ne rejettant que 129 g/km de CO2. Une aubaine quand on sait que le Qashqai se vent à 93% en diesel.
D'autant plus que le 1.5 dCi surprend par sa volonté. Parfaitement épaulé par une boite mécanique à 6 rapports, Il déplace le crossover avec vitalité. Les accélérations sont suffisantes pour sortir du trafic, et les reprises très honorables, à condition de jouer de la boîte. Les consommations sont très sobres. Selon les données constructeur, le 1.5 dCi Pure drive ne consommerait que 4,9 l/100 km en cycle mixte.
Le catalogue propose aussi deux autres motorisation diesel, 1.5 dCi 106 ch, et 2.0 dCi 150 ch, et deux versions essence 1. 6 115 ch et 2.0 140 ch.

Plus confortable, mieux insonorisé
En ville, le Qasqhai se déplace avec aisance. La direction électrique a été re-calibrée pour offrir plus d'assistance et de réactivité. Le Qashqai se montre ainsi plus léger et sa position de conduite surélevée en réjouira plus d'un. C'est toujours plus agréable de voir loin devant, plutôt que d'avoir la plaque d'immatriculation du véhicule qui vous précède comme décor.
Sur la route, le Qashqai brille désormais par son insonorisation et par la filtration des vibrations. Fini les bruits aérodynamiques et les cliquetis du diesel. Nissan à revu toute l'insonorisation de son Crossover. Le capot moteur, la planche de bord, les montants de pare brise, le plancher, et le tunnel de transmission, ont tous subi une ré-isolation phonique. Et cela s'entend...ou plutôt ne s'entend plus ! Tout juste un petit vrombissement moteur, juste ce qu'il faut pour donner l'impression de conduire un modèle imposant.
Si les oreilles se régalent, le dos aussi. Le Qashqai a pris un brin de souplesse dans son amortissement pour offrir plus de confort. Tout cela sans altérer le comportement dynamique digne d'une berline.
Bien sûr, le Qashqai conserve ses deux versions, deux roues motrices et ALL MODE 4X4, et l'ESP est disponible sur toutes les finitions, sauf sur l'entrée de gamme Visia.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire