mardi 3 août 2010

Infiniti FX30d S

Le FX est le premier crossover de la marque de luxe Infiniti. Lancé en 2003, il a permis d'améliorer et d'étendre l'image de cette marque vouée à jouer un rôle mineur sur le marché du haut de gamme. Grâce à son style reconnaissable entre mille, il a réussi son objectif et s'est renouvelé pour une seconde génération en 2008. Celle-ci a traversé l'Atlantique pour arriver en Europe en octobre 2008, et depuis 2010, il est équipé d'une motorisation diesel.

Deux ans après son arrivée sur le sol européen, Infiniti dresse un bilan mitigé. Car la firme nippone, filiale luxe de Nissan qui connaît un certain succès aux Etats-Unis, rêvait déjà d'une belle carrière sur le « vieux continent ». Mais les lignes exotiques de ses modèles, le petit réseau de distribution et surtout leurs mécaniques essence à grosses cylindrées n'ont, pour l'instant, pas vraiment enthousiasmé les clients européens.
Pas de quoi briser les espoirs du constructeur japonais, qui s'arme judicieusement d'un moteur diesel 3.0 pour rivaliser avec les ténors du segment. Le FX, premier modèle a en profiter, se confronte à présent à armes égales à de redoutables rivaux comme le BMW X5, l'Audi Q7 et le nouveau Porsche Cayenne.


Comme Lexus (branche luxe de Toyota), Infiniti tente de séduire le marché européen avec des lignes plutôt exotiques. Car la plus grosse concurrence vient d'Allemagne, et les productions germaniques ne brillent que rarement par leur tempérament esthétique.
L'arrivée de la version diesel ne bouscule pas le style du FX qui se distingue donc toujours par sa calandre béante, sa chute de pavillon marquée, des blocs optiques avant intégrés aux bosselages du capot ou encore ses ailes galbées. L'ensemble est frais et séduisant, et apporte une bonne dose de modernité et d'originalité aux SUV chics

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire