dimanche 19 juin 2011

Mazda 5 1.6 diesel

Depuis le lancement de la seconde génération du Mazda5 pleine d'ambition par son style et sa fonctionnalité pouvant accueillir 7 personnes. Le voilà désormais animé par un petit diesel de 1,6 L délivrant 115 ch et affichant une consommation moyenne de 5,2 litres. Son prix démarre à 25.650 €.

Sa configuration à simple arbre à cames en tête et 8 soupapes se révèle moins complexe car elle comporte moins de pièces mobiles qu?un système à double arbre à cames en tête, ce qui permet de réduire encore davantage les frottements de la distribution et d?optimiser le niveau de bruits et vibrations du moteur 1,6 L. Les concepteurs de ce moteur ont également amélioré la précision du système d?injection en faisant appel à de nouveaux injecteurs piézoélectriques qui pulvérisent le carburant sous une pression allant jusqu?à 1.600 bars. Ces injecteurs permettent un contrôle plus précis de la quantité de carburant injectée, l?injection multipoints favorisant une plus grande régularité de la combustion. Ces évolutions, associées aux nombreuses mesures d?isolation phonique dont a déjà bénéficié le nouveau Mazda5, garantissent à cette version diesel un meilleur confort de conduite en toutes circonstances

Traditionnel point fort de la marque, l’équipement ne faillit pas à la tradition puisque le niveau de finition Elégance (le premier disponible en diesel) embarque déjà la climatisation automatique, le régulateur de vitesse, les détecteurs de pluie et de luminosité, les jantes alu, les vitres surteintées, le Bluetooth, le radar de recul et bien sûr un autoradio MP3 à six haut-parleurs. A part le GPS, disponible en option à 720 euros, il ne manque rien sur cette finition !
Les plus exigeants pourront se tourner vers la nouvelle version Dynamique qui en plus des équipements du niveau Elégance reçoit en série le GPS, des portes latérales électriques et des éléments spécifiques de carrosserie. Cet équipement s’accompagne d’une finition aux standards Mazda : pas forcément d’une folle gaieté, mais sérieuse. Un effort a été fait sur les plastiques par rapport à la précédente génération, et le Mazda 5 se situe à un très bon niveau de qualité perçue même si quelques matériaux, moins flatteurs, se cachent encore ici ou là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire